Que manger en cas de clostridium difficile ?

Cathie
0 comment
Que manger en cas de Clostridium difficile
5/5 - (1 vote)

L’infection à Clostridium difficile, souvent abrégée en C. difficile ou C. diff, est une affection qui touche le système digestif, principalement en cas de déséquilibre de la flore intestinale. Souvent associée à l’utilisation d’antibiotiques, cette condition peut être à la fois inconfortable et dangereuse. L’alimentation joue un rôle crucial dans la gestion et la récupération de cette infection. Cet article vise à fournir un guide alimentaire détaillé pour les personnes souffrant de C. difficile, en mettant l’accent sur les aliments à privilégier et ceux à éviter.

Clostridium difficile : que faut-il savoir ?

Le Clostridium difficile, souvent abrégé en C. difficile, est une bactérie responsable d’infections intestinales, en particulier après l’utilisation d’antibiotiques à large spectre. Ces antibiotiques peuvent perturber l’équilibre naturel de la flore intestinale, permettant ainsi à C. difficile de proliférer et de produire des toxines. Ces toxines peuvent causer des symptômes allant de la diarrhée légère à des colites pseudomembraneuses, une condition plus sévère et potentiellement mortelle. Les personnes les plus à risque sont celles qui ont récemment été hospitalisées ou qui ont reçu des traitements antibiotiques de longue durée, bien que des cas communautaires soient également signalés.

Le diagnostic de l’infection à C. difficile est généralement confirmé par des tests de laboratoire identifiant la présence de la bactérie ou de ses toxines dans les selles. Le traitement principal repose sur l’arrêt de l’antibiotique incriminé et la prescription d’autres antibiotiques spécifiquement efficaces contre C. difficile. Dans les cas les plus graves, une chirurgie peut être nécessaire. La prévention est également cruciale, impliquant des mesures d’hygiène rigoureuses, en particulier dans les établissements de santé, et une utilisation judicieuse des antibiotiques pour éviter la perturbation de la flore intestinale. Les probiotiques et certaines mesures diététiques peuvent également aider à prévenir ou à gérer l’infection.

Lire également :  Comment corriger le ventre qui tombe après hystérectomie ?

Les aliments à manger en cas de Clostridium difficile

Lorsqu’une personne est atteinte d’une infection à Clostridium difficile, son système digestif est souvent sensibilisé et nécessite une alimentation adaptée pour favoriser la guérison. Une bonne alimentation peut aider à rétablir l’équilibre de la flore intestinale, soulager les symptômes et prévenir la déshydratation. Voici quelques catégories d’aliments à privilégier :

Aliments Riches en Probiotiques

Les probiotiques sont bénéfiques pour rééquilibrer la flore intestinale perturbée par C. difficile. Ils se trouvent dans des aliments comme :

  • Yaourt Nature : Riche en bonnes bactéries, aide à restaurer la flore intestinale.
  • Kéfir : Boisson fermentée, source de probiotiques diversifiés.
  • Fromages Fermentés : Certains fromages, comme le Gouda, peuvent contenir des probiotiques naturels.

Aliments Faciles à Digérer

Des aliments doux et faciles à digérer sont essentiels pour réduire la charge sur un système digestif affaibli :

  • Bananes : Douces, riches en nutriments et faciles à digérer.
  • Riz Blanc : Simple à digérer et aide à solidifier les selles.
  • Compote de Pomme : Douce pour l’estomac et offre une certaine teneur en fibres solubles.
  • Toasts : Préférablement du pain blanc, qui est plus facile à digérer que le pain complet.

Bouillons et Soupes Claires

L’hydratation est essentielle, et les bouillons et soupes claires sont idéaux pour cela :

  • Bouillons de Légumes ou de Poulet : Ils fournissent des nutriments essentiels tout en étant doux pour l’estomac.
  • Soupes : Optez pour des soupes simples sans crème ni épices fortes.

Les aliments à éviter en cas Clostridium difficile

Lors d’une infection à Clostridium difficile, certains aliments peuvent exacerber les symptômes ou interférer avec la guérison du système digestif. Il est donc important de connaître les aliments à éviter pour minimiser le risque de complications et favoriser un rétablissement plus rapide.

Lire également :  Passiflora composé : effet au bout de combien de temps ?

Aliments Riches en Fibres

Bien que les fibres soient généralement bénéfiques pour la santé intestinale, elles peuvent être difficiles à digérer en cas d’infection à C. difficile :

  • Céréales Complètes et Pain Complet : Peuvent irriter un intestin déjà sensibilisé.
  • Légumes Crus et Fruits avec Peau : Leur haute teneur en fibres peut aggraver la diarrhée.
  • Légumineuses : Comme les haricots, les pois et les lentilles, qui sont également riches en fibres.

Produits Laitiers

Certains patients peuvent devenir temporairement intolérants au lactose durant une infection à C. difficile :

  • Lait et Crèmes : Peuvent provoquer des ballonnements, des gaz et de la diarrhée.
  • Fromages à Pâte Molle et Yaourts Sucrés : Peuvent être difficiles à digérer pour les personnes présentant une sensibilité au lactose.

Aliments Gras et Épicés

Les aliments gras et épicés peuvent irriter davantage le système digestif :

  • Fritures et Aliments Gras : Sont difficiles à digérer et peuvent augmenter les symptômes de diarrhée.
  • Plats Épicés : Peuvent irriter les intestins et exacerber la douleur abdominale.

Caféine et Alcool

La caféine et l’alcool sont à éviter, car ils peuvent perturber encore plus le système digestif :

  • Café et Thés Forts : Peuvent augmenter la diarrhée et la déshydratation.
  • Boissons Alcoolisées : Ont un effet irritant sur la muqueuse intestinale et peuvent déshydrater.

Hydratation et Suppléments

L’hydratation est un élément clé dans la gestion de C. difficile. La diarrhée peut entraîner une déshydratation rapide, il est donc important de boire beaucoup de liquides, notamment de l’eau, des bouillons clairs et des boissons pour sportifs (pour rééquilibrer les électrolytes). Dans certains cas, des suppléments probiotiques peuvent être recommandés par un professionnel de santé pour aider à restaurer la flore intestinale.

Related Posts

Laisser un message