Que manger en cas de Stase Stercorale ?

Cathie
0 comment
que manger en cas de stase stercorale
5/5 - (1 vote)

La stase stercorale, également connue sous le nom de fécalome ou impaction fécale, est une condition médicale où les selles deviennent dures et sèches, s’accumulant dans le gros intestin ou le rectum. Cette condition peut être inconfortable et douloureuse, et nécessite une attention particulière en termes de régime alimentaire pour aider à soulager et prévenir les symptômes. Cet article propose un guide alimentaire dédié à la gestion de la stase stercorale, en se concentrant sur les types d’aliments à privilégier et ceux à éviter.

Que savoir sur la Stase Stercorale ?

La stase stercorale est une condition médicale caractérisée par l’accumulation et la solidification des selles dans le gros intestin ou le rectum. Cette situation peut survenir lorsque les selles deviennent si dures et sèches qu’elles sont difficiles à évacuer. Cette condition est plus fréquente chez les personnes âgées, celles ayant une mobilité réduite, ou souffrant de certaines maladies chroniques. Elle peut aussi être exacerbée par la déshydratation, un apport insuffisant en fibres, l’utilisation de certains médicaments (comme les opioïdes) ou un mode de vie sédentaire.

Les symptômes de la stase stercorale incluent la constipation chronique, des douleurs abdominales, un ballonnement, et parfois des symptômes plus graves comme une occlusion intestinale. Le diagnostic est généralement confirmé par un examen physique et peut nécessiter des examens d’imagerie comme une radiographie abdominale. Le traitement vise à évacuer les selles impactées et peut inclure des laxatifs, des lavements, une hydratation adéquate et des modifications alimentaires. Dans les cas sévères, une intervention médicale, voire chirurgicale, peut être nécessaire. La prévention repose sur une alimentation riche en fibres, une hydratation suffisante, l’exercice régulier et, le cas échéant, la gestion des médicaments contribuant à la constipation.

Lire également :  Témoignage de femme enceinte ayant eu leur règles

Les aliments à manger en cas de stase stercorale

Aliments Riches en Fibres

Les fibres jouent un rôle clé dans la prévention et le traitement de la stase stercorale. Elles aident à augmenter le volume des selles et à faciliter leur passage à travers le système digestif. Voici quelques exemples d’aliments riches en fibres à inclure dans votre alimentation :

  • Fruits et Légumes : Surtout ceux consommés avec leur peau, comme les pommes, les poires, les baies, les carottes et les courgettes.
  • Céréales Complètes : Comme le pain complet, les pâtes de blé entier et le riz brun.
  • Légumineuses : Haricots, lentilles et pois chiches sont d’excellentes sources de fibres.

Aliments Riches en Eau

L’hydratation est essentielle pour ramollir les selles. Consommer des aliments riches en eau peut aider :

  • Fruits et Légumes Gorgés d’Eau : Comme les concombres, les tomates, les pastèques et les oranges.
  • Soupes et Bouillons : Peuvent également contribuer à une bonne hydratation.

Aliments Probiotiques

Les probiotiques peuvent aider à maintenir un équilibre sain de la flore intestinale, ce qui est bénéfique pour la régularité intestinale :

  • Yaourt Nature : Contient des cultures actives qui peuvent aider à la digestion.
  • Kéfir et Kimchi : Sont d’autres options probiotiques qui peuvent être bénéfiques.

Les aliments à éviter en cas de stase stercorale

Aliments Pauvres en Fibres

Les aliments pauvres en fibres peuvent aggraver la stase stercorale :

  • Aliments Transformés et Raffinés : Comme le pain blanc, les biscuits et les snacks.
  • Viandes Rouges : Peuvent être difficiles à digérer et pauvres en fibres.

Aliments Gras et Frits

Ces aliments peuvent ralentir la digestion et aggraver les symptômes :

  • Fritures : Sont souvent difficiles à digérer.
  • Aliments Gras : Comme le beurre et les fromages à haute teneur en matières grasses.
Lire également :  Urgence pédiatrique : conseils et étapes à suivre

L’importance d’une bonne hydratation

Tout comme l’infection à Clostridium difficile, dans le cadre de la gestion de la stase stercorale, une bonne hydratation est d’une importance capitale. L’eau joue un rôle essentiel dans la prévention et le traitement de cette condition, car elle aide à ramollir les selles et facilite leur passage à travers le gros intestin, réduisant ainsi le risque d’impaction fécale. Une hydratation insuffisante peut aggraver la constipation et exacerber les symptômes de la stase stercorale. Par conséquent, il est recommandé de boire suffisamment de liquides – idéalement de l’eau – tout au long de la journée pour maintenir une bonne hydratation, en complément d’une alimentation riche en fibres. Cette combinaison d’hydratation adéquate et d’une alimentation équilibrée est cruciale pour aider à réguler le transit intestinal et prévenir les complications associées à la stase stercorale.

Autres conseils utiles

Outre l’importance d’une alimentation riche en fibres et d’une bonne hydratation, d’autres conseils peuvent être utiles dans la gestion de la stase stercorale. L’exercice physique régulier, même modéré, est essentiel car il stimule le transit intestinal et favorise la régularité. Il est également important d’établir une routine pour les moments d’aller aux toilettes, en particulier après les repas, pour exploiter le réflexe gastro-colique. Par ailleurs, il est conseillé d’éviter les médicaments qui peuvent aggraver la constipation, comme certains analgésiques opioïdes, et de consulter un médecin pour des alternatives si nécessaire. Enfin, l’écoute de son corps et la réponse aux signaux de besoin d’évacuation aident à prévenir l’aggravation de la stase stercorale. Ces mesures, combinées à une alimentation et une hydratation appropriées, sont cruciales pour maintenir un fonctionnement intestinal sain et prévenir les complications liées à cette condition.

Related Posts

Laisser un message