Pourquoi il ne faut pas utiliser un sérum physiologique périmé ?

Cathie
0 comment
serum physiologique perime
5/5 - (1 vote)

Le sérum physiologique, une solution saline stérile composée de chlorure de sodium (NaCl) et d’eau purifiée, est largement utilisé pour diverses applications médicales et domestiques. Cependant, il est crucial de respecter la date de péremption indiquée sur l’emballage. L’utilisation de sérum physiologique périmé peut présenter plusieurs risques pour la santé. Cet article donne les raisons pour lesquelles il est important de ne pas utiliser un sérum physiologique périmé.

Sérum physiologique : qu’est-ce que c’est ?

Le sérum physiologique est une solution saline stérile composée principalement de chlorure de sodium (sel) dissous dans de l’eau purifiée. Sa concentration est généralement de 0,9%, ce qui correspond à celle des fluides corporels humains, d’où son nom « physiologique ». Utilisé en médecine, il sert à diverses applications : nettoyage des plaies, rinçage des yeux, hydratation des muqueuses nasales et administration intraveineuse pour réhydrater les patients. Le sérum physiologique est apprécié pour sa douceur et sa sécurité, étant non irritant et hypoallergénique. Il est couramment utilisé dans les soins quotidiens des bébés, pour dégager les voies nasales, et chez les adultes souffrant de congestion nasale. En milieu hospitalier, il est également employé pour diluer des médicaments injectables. Disponible en flacons ou en dosettes, le sérum physiologique est un incontournable de la trousse de premiers secours et des soins médicaux de base.

Utilisation d’un sérum physiologique périmé : les risques

L’utilisation de sérum physiologique périmé peut présenter plusieurs risques pour la santé, bien que ces risques soient généralement faibles. Voici quelques-uns des principaux dangers associés à l’utilisation de ce produit après sa date de péremption :

Lire également :  Prise de sang négative mais enceinte de 2 mois

1. Perte de Stérilité

Risque de Contamination : Le sérum physiologique est stérilisé pour être utilisé en toute sécurité dans des applications médicales telles que le nettoyage des plaies, les irrigations nasales, et les soins oculaires. Une fois la date de péremption dépassée, la stérilité de la solution n’est plus garantie. Des micro-organismes pathogènes peuvent s’introduire dans la solution, augmentant ainsi le risque d’infections lors de son utilisation.

Absence de Conservateurs : Contrairement à certaines solutions médicamenteuses, le sérum physiologique ne contient pas de conservateurs pour prolonger sa durée de vie. Après la date de péremption, les conditions de stockage et d’utilisation peuvent favoriser la croissance bactérienne, rendant la solution dangereuse à utiliser.

2. Efficacité Réduite

Altération de la Composition Chimique : La solution saline est précisément formulée pour correspondre à la concentration de sel dans les fluides corporels. Avec le temps, des réactions chimiques peuvent se produire, altérant la concentration et l’efficacité de la solution. Un sérum physiologique périmé peut ne plus être isotone, ce qui peut causer des irritations ou des dommages aux tissus sensibles comme les muqueuses nasales ou les yeux.

Efficacité Compromise : Utiliser un sérum physiologique dont la concentration en chlorure de sodium n’est plus adéquate peut réduire son efficacité pour les tâches auxquelles il est destiné, comme le nettoyage des plaies ou l’hydratation des muqueuses.

3. Risques pour la Santé

Infections : La principale préoccupation liée à l’utilisation de sérum physiologique périmé est le risque d’infection. Les infections peuvent aller de légères irritations à des infections sévères nécessitant une intervention médicale. Par exemple, une solution contaminée utilisée pour le rinçage des yeux peut provoquer une conjonctivite ou d’autres infections oculaires graves.

Lire également :  Comprendre les causes psychologiques de la cruralgie

Irritations et Réactions Allergiques : Un sérum physiologique périmé peut contenir des impuretés ou des produits de dégradation qui peuvent causer des irritations ou des réactions allergiques. Cela est particulièrement préoccupant lors de l’utilisation pour des applications sensibles telles que les irrigations nasales chez les nourrissons ou les soins oculaires.

Conclusion

L’utilisation de sérum physiologique périmé peut présenter de sérieux risques pour la santé, notamment des infections et des irritations. La perte de stérilité et l’altération de la composition chimique de la solution peuvent compromettre son efficacité et sa sécurité. Pour éviter ces risques, il est crucial de respecter les dates de péremption et de stocker correctement le sérum physiologique. En cas de doute, il est toujours préférable de remplacer un produit périmé par un produit neuf pour garantir une utilisation sécurisée et efficace.

Related Posts

Laisser un message